Chronique : Une Braise Sous La Cendre

………….. une braise sous la cendre Info livre 4

.

résumé

« Je vais te dire ce que je dis à chaque esclave qui arrive à Blackcliff : la Résistance a tenté de pénétrer dans l’école un nombre incalculable de fois. Si tu travailles pour elle, si tu contactes ses membres, et même si tu y songes, je le saurai et je t’écraserai. » Autrefois l’Empire était partagé entre les Érudits, cultivés, gardiens du savoir, et les Martiaux, armée redoutable, brutale, dévouée à l’empereur. Mais les soldats ont pris le dessus, et désormais quiconque est surpris en train de lire ou d’écrire s’expose aux pires châtiments. Dans ce monde sans merci, Laia, une esclave, et Elias, un soldat d’élite, vont tout tenter pour retrouver la liberté… et sauver ceux qu’ils aiment.

.

mon avis

UBSLC, c’est un peu le livre dont tous le monde parle… Le livre que tous le monde a adoré et dévoré en un clin d’oeil… Celui que l’on m’a recommandé plus d’une fois… Tellement de folie autour de ce livre que j’ai décidé d’attendre un peu avant de le lire, de peur d’en attendre trop et d’être finalement déçue. Je pense que j’ai bien fait car, même si ce n’est pas un coup de coeur à véritablement parler j’ai dévoré ce livre et je l’ai adoré ! En ce moment je n’arrive pas à tomber sur une lecture qui soit un coup de coeur, si vous en avez à me conseiller n’hésitez surtout pas ! 😉

Dans UBSLC, on retrouve les personnages de Laia et Elias. Laia est une jeune érudite de 17 ans, elle a perdu ses parents quelques années auparavant et est élevée par ses grands parents maternels : Nan et Pop. Elle a un frère Darin qui lui a appris à lire et qu’elle adore plus que tout. Les érudits sont « soumis » à l’Empire. Ils n’ont pas le droit d’aller à l’école et de s’instruire. De fréquents Raids sont organisés par l’Empire, dont fait parti Elias. Elias est un futur Mask. Il fera bientôt parti de la haute élite des forces armées de l’Empire. Il est élevé par son grand père et fait parti de la Gens Veturius. Un soir, les grands parents de Laia sont assassinés par un Mask et Darin est enlevé pour être torturé suite à la découverte de dessins compromettants. Laia, terrorisée à l’idée d’être violée et tuée par ce Mask prend la fuite sur ordre de son frère mais quand elle se rend compte de sa lâcheté, elle va tout mettre en œuvre pour sauver son frère et trouver la Résistance…

On ne va pas se mentir, ce roman est un pavé et comme pour tous les pavés, mieux vaut adorer si on veut espérer le terminer ! Dès les premières pages j’ai été plongée dans l’histoire. L’univers créé par l’auteure est vraiment prenant et on s’attache tout de suite aux personnages, à commencer par Laia. On a très vite de la peine pour elle car elle perd tout en une fraction de seconde. On se demande ce qui va lui arriver à chaque instant et surtout, comment et dans quel état elle va s’en sortir. De manière générale, je crois que l’on peut dire que dans ce roman on s’attache à tous les personnages principaux (à l’exception de la Commandante à qui l’on rendrait volontiers ses coups de fouets et tout autre acte de barbarie!). J’ai vraiment apprécié que l’histoire commence rapidement et qu’en quelques chapitres on comprenne où l’auteure veut nous emmener et on se laisse porter avec plaisir. Il s’agit ici du premier livre de S. Tahir et pour ma part je trouve qu’il s’agit d’une petite pépite. J’ai vraiment hâte de lire la suite car finalement, ce pavé avait un gout de trop peu.

L‘alternance de chapitres entre les points de vues d’Elias et de Laia m’a beaucoup plus mais vous vous en doutiez surement car j’adore ce genre de présentation. Les chapitres ne sont ni courts (à l’exception de certains), ni longs. Ils ont vraiment une longueur idéale et permettent de rythmer le texte de manière agréable. La fin de ce premier tome n’a pas été bâclée et encore une fois, je félicite l’auteure pour ça car en tant que lecteur c’est tellement frustrant de lire un roman de 600 pages et de terminer sur une impression de « bâclé ». L’écriture est fluide et la traduction bien faite. Je n’ai relevé que très peu de fautes de frappes ou de mots.

Jusqu’à présent, j’ai lu pas mal de dystopie et je crois que, pour le moment si je ne devais en garder qu’une ce serait celle là. J’ai rarement dévoré ce genre de roman aussi vite, je ne regrette vraiment pas mon achat ni m’être laisser convaincre de me plonger dans cette lecture.

En résumé, si vous avez envie de lire une bonne dystopie : foncez !

Vous avez lu ce livre ? Qu’en avez vous pensé ?

Signature

Publicités

13 commentaires sur « Chronique : Une Braise Sous La Cendre »

  1. Je l’ai lu il y a quelques mois, et j’ai vraiment passé un bon moment. J’ai hâte que la suite sorte. Par contre, je suis moins enthousiaste que toi, parce que j’ai trouvé le style de l’auteure très plat (assez scolaire, en fait) mais comme l’histoire et le monde créés m’ont vraiment plu, je me suis laissée embarquer.

    Aimé par 1 personne

    1. Si l’univers dans son ensemble t’a plu alors tant mieux 🙂 J’avoue que de mon coté je n’ai pas ressentie le coté « scolaire », mais peut être n’y ai je pas prêté attention tant le monde créé par l’auteure m’a convaincue 🙂
      En général, je met du temps à lire une dystopie de ce genre, ça traine en longueur & j’en fait rarement des coup de coeur mais celle ci je l’aime beaucoup & je l’ai lu très, très vite ! 😛
      Bises

      J'aime

      1. « Scolaire » n’est peut-être pas le bon mot, mais j’ai trouvé que sa façon d’écrire était très simple, sans fioritures ou jolies phrases. En fait, je serais incapable de reconnaître un autre de ses romans à son style. C’est peut-être aussi dû à la traduction.
        Par contre, effectivement, c’est très fluide et ça se lit avec une facilité déconcertante.

        Aimé par 1 personne

      2. Effectivement, tu n’as pas tord ! je serais également incapable de reconnaitre le style de l’auteur dans un autre livre, contrairement à d’autres auteurs. Comme tu dis, la traduction y est peut être pour quelque chose. Nous serons fixées avec son second tome 🙂

        J'aime

  2. Je vois traîner ce roman un peu partout sur la toile livresque ^^
    La couverture est belle, c’est vrai, mais le roman / la saga ne me tente pas du tout xD
    Heureusement que tu as aimé oui, c’est jamais plaisant de commencer un livre de six-cents pages et de se retrouver en plein milieu, sans savoir que faire (ça ne m’est jamais arrivé).
    Et pour un conseil lecture, ce serait Gardiens des Cités Perdues. Cette saga est top !

    Aimé par 1 personne

      1. Personnellement j’ai fini le troisième récemment et j’ai encore plus adoré mdr
        c’est genre trop trop bien, pas répétitif, l’intrigue est super !
        Y’a un 4e tome et y’aura un 5e et DERNIER tome ensuite ^^

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s